serie 22

Publié le par minhaj-salafya

71. Abu Dharr (radiya Allah 3anhou) a rapporté que le Prophete (sala Allah alayhi wa salem) a dit :  "Trois types de personnes sont aimés auprés d'Allah et trois autres sont détestés auprès de Lui. Quand aux trois qu'Allah aime, il s'agit d'un homme qui rencontre l'ennemi dans un groupe et s'expose à eux jusqu'à ce qu'il soit tué ou ouvre une voie à son groupe et s'expose à eux jusqu'a ce qu'il soit tué ou ouvre une voie à son groupe. Il s'agit également d'un groupe en voyage. Puis leur voyage s'allonge à tel point qu'ils souhaitent toucher la terre [s'arreter]. Ensuite, ils descendent de leur monture et l'un d'eux s'ecarte d'eux et prie jusquà ce qu'il les réveille pour le départ. Et il s'agit pour le troisieme d'un homme voisin d'un autre qui l'ennuie par son voisinage. Mais il endure sa nuisance jusqu'à ce qu'Allah les sépare par la mort ou un long voyage." Ahmad, t. V, p. 151; voir Sahih al-Jami3, n°. 3074.


72. Un homme vint chez le Prophete (sala Allah alayhi wa salem) en se plaignant de l'endurcissement de son coeur. le Prophete (sala Allah alayhi wa salem) lui dit : "Aimes-tu que ton coeur soit adouci et que tu atteignes ton objectif ? Sois clément avec l'ophelin, caresse sa tete, et donne-lui à manger de ta nouritture. Ainsi, ton coeur s'adoucira et ton objectif sera atteint." Rapporté par al-Tabarani et ce hadith a plusieurs narrations, voir al-Silsila al-Sahiha (voici un témoignage direct en ce qui concerne le remede de la faiblesse de la foi)


73. le Prophete (sala Allah alayhi wa salem) a dit : "Rappelez-vous souvent du destructeur des plaisirs, à savoir la mort." Rapporté par al-Tirmidhi, n°. 2307; voir Sahih al-Jami3, n°. 1210. (en effet, le rappel de la mort empêche de commetre les péchés et adoucit le coeur endurci. Nul n'est en difficulté matérielle sans qu'il ne soit soulagé lors de son rappel, et nul n'est en état d'aisance sans qu'il ne soit mal à l'aise lorsqu'on la lui rappelle.


74. parmi les choses importantes qui rappellent la mort, il y a la visite des tombes. Raison pour laquelle le Prophete (sala Allah alayhi wa salem) la recommandée en disant : "Je vous avais interdit la visite des tombes. Mais maintenant, visitez-les car elle [leur visite] adoucit le coeur, suscite les larmes et rappelle l'au-déla. N'y dites pas de futilités." Rapporté par al-Hakim, t. I, p. 376; voir Sahih al-jami3, n°. 4584.


75. il est permis pour un musulman de visiter les cimetières des mécreants pour en tirer une leçon. Ceci est appuyé par un hadith authentique rapportant que le Prophete (sala Allah alayhi wa salem) a visité la tombe de sa mere et a pleuré et fait pleurer ceux qui l'entouraient. Puis il dit (sala Allah alayhi wa salem) : "J'ai demandé permission à mon Seigneur de Lui demander de pardonner [à ma mere] mais Il ne me l'a pas accordée. J'ai demandé à mon Seigneur de visiter sa tombe et Il me l'a accordé. Alors visitez les tombes car elles vous rappellent la mort." Rapporté par Muslim, t.III, p. 65.


76. la visité des tombes est bénéfiques pour le visiteur et pour les morts qui profitent de l'invocation dite à cette occasion, il a été rapporté dans la Sunna que le Prophete (sala Allah alayhi wa salem) disait : "Que la paix soit sur vous, ô habitants de ces lieux parmi les croyants et les Musulmans. Et qu'Allah accorde Sa miséricorde à ceux qui nous ont précédés et ceux qui les suivront. Nous allons vous rejoindre si Allah le veut." Rapporté par Muslim. n°. 974.


77. Al-Hasan al-Basri, rendit visite à un malade. Il le trouva en train de subir les affres de la mort et regarda sa souffrance. Puis il rentra chez lui, le visage pâle, et quand on l'appela pour passer à table, il dit :"Ô ma famille ! Gardez pour vous la nourriture et la boisson. Par Allah, j'ai vu une fin pour laquelle je travaillerai jusqu'à ce que je la rencontre." Al-Qurtubi, al-Tadhkira, p. 17.


78. le Prophete (sala Allah alayhi wa salem) a dit : "Rendez visite à vos malades et suivez les dépouilles mortelles. Car cela vous rappellera l'au-delà." Rapporté par Ahmad, t. III, p. 48, voir Sahih al-Jami3, n°. 4109.


79. le Prophete (sala Allah alayhi wa salem) a dit :Quiconque suit la dépouille mortelle d'un Musulman à partir de sa maison par foi en Allah et désirant la récompense de Sa part, jusqu'à ce qu'on prie sur elle, mérite un Qirat, et celui qui y assiste jusqu'à son enterrement aura deux Qirat comme récompense." et on lui demanda : "Ô Messager d'Allah ! Qu'est ce que deux Qirat ?" Il leur répondit : "C'est pareil à deux grandes montagnes ." D'apres une autre version : "chaque Qirat est équivalent à la montagne d'Uhud". Rapporté par al-Bukhari et Muslim. et cette version est faite de l'ensemble des narrations, voir Ahkam al-Jana-iz de al-Albani, p. 67.


80. Livres recommandé a lire : Hadi al-Arwah d'Ibn Al-Qayyim, al-Nihaya fil-Fitan wal-Malahim d'Ibn Kathir, al-Tadhkira fi Ahwal al-Mawta wa Umuri al-Akhira d'al-Qurtubi, al-Qiyama al-Kubra wal-Janna wal-Nar de Umar al-Ashqar.

Publié dans hadiths

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article